ALE ZENI



Ale Zeni


KARPOS ET ALE ZENI

 

Nous sommes des amoureux de la montagne, alors rencontrer des personnes qui, comme nous, aiment le mouvement permanent est toujours un plaisir et cela nous offre la chance d'identifier de nouvelles pistes d'évolution.
 
Alessandro «Ale» Zeni n'est pas seulement le grimpeur en dalle le plus fort au monde, c'est aussi un athlète qui incarne notre philosophie, notre façon d'être, d’expérimenter la montagne et de comprendre les gens qui les vivent et les respirent. Le désir de rechercher, d'explorer, d'approcher respectueusement la verticalité qui nous entoure est un sentiment qui nous lie et qui nous accompagnera dans nos projets de voyages d'alpinisme, de découvertes et d'aventures. Nous aimons bouger vite et avec légèreté, à la fois en termes d'équipement et de pensées.
 



BIOGRAPHIE D'ALE ZENI

Je suis né dans les Dolomites au pied du Pale di San Martino d'un père sculpteur et d'une mère peintre. Dès mon plus jeune âge, j'ai pensé que moi aussi je serais artiste…
 
L'art. Cela a toujours été le mot d'ordre dans notre famille, une sorte de mantra qui m'a poussé à rêver et à penser que dans la vie, je voulais créer quelque chose de nouveau, quelque chose de bien à moi, une sculpture si belle qu'elle étonnerait et apporterait une grande émotion à ceux qui la regarderaient. Mais comme cela arrive souvent, je me suis vite rendu compte je n'avais pas un don particulier. Pourtant, une flamme a continué à brûler en moi. Je l'ai sentie. J'étais sûr qu’elle vivait en moi.
 
J'adorais la nature et la vie en plein air, et un jour j'ai levé les yeux et j’ai vu les montagnes. Des pics incroyables s'élevaient au-dessus de ma tête, de simples rochers pour certains, mais dans mes yeux d'enfant, c’était des énormes tableaux à peindre. J'ai commencé à grimper à 16 ans et j'ai réalisé que tout me venait naturellement. J'aimais tourner dans l'air, ressentir le vide sous moi tout en écoutant les sensations de mon corps. J'ai donc découvert que j'avais un talent, et presque sans m'en rendre compte, j'ai progressé très vite. J'ai affiné ma technique sur la paroi classique du Monte Totoga et en quelques années j'ai repris la plupart des parcours les plus difficiles de Maurizio Zanolla alias Manolo. J'ai été pris au piège par la beauté de l'escalade en dalle, un mouvement lent vers l'avant, une recherche intérieure qui nécessite force des doigts, patience, équilibre et conscience. En grimpant, j'ai trouvé mon art et une raison de voyager et de connaître le monde. Ce voyage perpétuel a changé ma vision des choses et ma façon de voir à travers la roche.
 
 

Après avoir escaladé des parois de plusieurs centaines de mètres de haut au fil des ans et répété bon nombre des voies les plus difficiles des Alpes, j’ai finalement trouvé ma toile sur une paroi isolée de Val Canali: Il Bilico. Je l'ai équipée, je l'ai appelée «Energia Cosmica» et j'ai proposé une cotation de 9a + . J'ai alors trouvé tout ce que je recherchais, et quand je l'ai grimpée un beau jour d'automne, j'ai réalisé que des années d'espoirs, de rêves, de voyages et de nouvelles amitiés se tenaient dans ce rocher. Douze ans d'escalade concentrés en 52 mouvements. Ma sculpture se tenait là, c’était cette dalle parfaite, à l'endroit parfait.
 
Mon voyage est loin d'être terminé. Equiper de nouveaux itinéraires difficiles dans les montagnes est ce qui m'attire le plus et c'est ce à quoi je consacrerai la plupart de mon temps à l'avenir, afin de continuer à grandir en tant que grimpeur et en tant que personne.
 
Karpos est une entreprise qui a été créée et qui a poussé à quelques pas de chez moi. Elle développe des produits capables de comprendre et résoudre tous les problèmes liés au monde de l'escalade et de l'alpinisme.
 
C'est pour cette raison que je suis fier de pouvoir entamer cette nouvelle collaboration et ainsi bénéficier de plus de sécurité lors de mes aventures en montagne, ce qui me permet de terminer mes ascensions sans rater un coucher de soleil ou une occasion d'admirer la beauté qui m'entoure du haut des montagnes.