NICO VALSESIA





KARPOS ET NICO VALSESIA

 

Nico Valsesia est l'un des nôtres. Il partage nos valeurs, nos émotions et l'intensité qui fait partie de tout ce que nous faisons, avec passion. Le sourire de Nico est emblématique. Il révèle un monde de pensées, d'émotions et d'efforts, vécus avec sérénité par quelqu'un qui veut sortir de sa zone de confort… car c'est là que les choses deviennent intéressantes. Aller en montagne et explorer des lieux inconnus n'est pas une mince affaire: il faut redéfinir ses propres règles et repousser ses limites. C'est pourquoi c'est toujours une victoire: parce que vous prenez conscience de vous-même, améliorez votre bien-être et trouvez le bonheur dans le voyage.

 

BIOGRAPHIE D'NICO VALSESIA

 

Le cycliste, coureur et champion d'endurance Nico Valsesia a fait de sa devise : «Il n'y a pas de fatigue», une marque de fabrique. Né en 1971, il a réalisé une longue série de prouesses dans les sports extrêmes à travers le monde, notamment en participant à la RAAM (Race Across America), l'éprouvante course américaine sans escale de 5000 kilomètres allant d'un océan à l'autre, et qu'il a faite cinq fois! En plus de participer à des courses de vélo, Nico est un coureur de montagne ayant obtenu des résultats de haut niveau à la fois dans les courses et dans les défis personnels qu'il s'est fixés. En 2012, il a traversé sans s'arrêter le Salar de Uyuni en Bolivie, le plus grand désert de sel au monde. En 2006, il a achevé l'ascension d'Ojos del Salado, le plus haut volcan du monde, en un temps record de 3 heures et 40 minutes.

En 2013, c'est lui qui a initié le nouveau type de défi «De 0 à» consistant à escalader une montagne à partir du niveau de la mer. Dans son premier défi : «De 0 au Mont Blanc», il s'est fixé comme objectif d'atteindre le sommet de la plus haute montagne des Alpes en partant à vélo depuis le golfe de Gênes. Après cette première tentative, Nico a terminé d'autres ascensions de ce type sur l'Aconcagua, l'Elbrus, le Kilimandjaro et le Mont-Rose.